Gestes et postures

Pokemon Go, les effets dont vous n’avez encore jamais entendu parler

Pokémon Go, c’est le jeu qui fait fureur sur tous les smartphones ces dernières semaines. Le but ? Capturer le plus de pokémons possibles afin de devenir le meilleur dresseur. Comment ? Grâce à la géolocalisation du téléphone et au capteur de l’appareil photo, le virtuel et la réalité se rencontrent. Les pokémons apparaissent sur votre écran selon l’endroit où vous vous trouvez: sur votre chemin pour aller au travail, dans les toilettes d’une boite de nuit, dans la salle de sport, à l’église, sur l’autoroute… Ils sont partout, autour de vous. Une chasse au trésor complètement addictive qui a fait rebondir Nintendo en faisant passer sa valeur en bourse de 17,1 milliards de dollars le 6 juillet à 28 milliards, cinq jours plus tard, le 11 juillet. Tout cela, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Ce que vous ne savez pas encore, ce sont les effets de ce jeu sur VOUS.

L’EFFET POSITIF 

VOUS SORTEZ ! Oui Pokémon Go c’est en fait un bon moyen de faire bouger les sédentaires. Depuis la sortie du jeu, vous avez sûrement entendu une personne de votre entourage dire « Je rentre à pied du bureau aujourd’hui, je veux chasser » ou bien « Ca te dit d’aller te balader au bois cette aprem? Il faut que je trouve des pokémons ». Ceux qui restaient terrés chez eux, à jouer devant leurs écrans, sont maintenant en train d’arpenter les rues et traverser les parcs, à la recherche des petites créatures virtuelles cachées dans le monde réel. Les podomètres s’enflamment et les casaniers changent leur habitudes. Qui aurait cru que Pokémon Go rimerait avec hygiène de vie? ON VALIDE ! Et nous ne somme pas les seuls. L’impact positif sur le nombre de pas des joueurs a suscité de nombreuses remises en question en ce qui concerne les approches en matière de santé publique : ne devrait-on pas rendre plus ludiques et attractives les mesures et les recommandations visant la santé et la prévention ?

gaming3

L’EFFET NEGATIF 

Comme tout autre application mobile, il faut se concentrer sur le petit écran de son téléphone pour jouer au Pokémon Go. La posture classique du joueur implique une inclinaison des cervicales, tête baissée, dos et épaules enroulés vers l’avant. Nous vous en parlions ICI dans notre article « SMS, appli, selfie…et cervicalgie » , cette attitude peut engendrer de nombreuses douleurs articulaires et musculaires. En première ligne : vos cervicales. Vous ressentez une gêne, un inconfort, parfois de la douleur, pouvant même aboutir à une impossibilité quasi totalité de mobiliser la tête et le cou. La raison est simple : le poids que représente votre tête pour votre cou DOUBLE lorsque vous la penchez en avant. 2 fois plus lourdes, donc 2 fois plus d’efforts pour vos muscles et vos articulations pour la retenir. Un effort qui, avouons le, peut durer quelques heures d’affilée, puisque capturer pikachu n’est pas chose facile!

Capture d’écran 2016-08-09 à 16.54.10

Et avec Pokémon go, les cervicales ne sont pas les seules à souffrir. Certains joueurs, débutants ou passionnés, risquent plus gros. La vidéo ci dessous (extrait d’une vidéo de Newtiteuf) témoigne des gestes « débordant » d’enthousiasme pendant le jeu. Une amplitude de mouvement trop grande au niveau de l’épaule, au dessus de 90°,  n’est pas toujours recommandée. En effet en fin d’amplitude, les muscles peuvent être pincés, irrités, et avec la répétition du geste, être le terrain d’une inflammation qui mène à la tendinite. Mais dans ce cas, il s’agit peut être simplement de revoir sa technique de jeu …

Pokémon Go, un jeu qui a du bon… et du moins bon ! Marchez, jouez, mais n’oubliez pas, parfois, de revenir dans une réalité certes, sans pikachu, mais sans douleurs . 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s